La marque employeur, une évolution du rapport au travail…

two-women-in-front-of-dry-erase-board

La marque employeur désigne l’ensemble des problématiques d’image de marque liées à la gestion des ressources humaines et au recrutement d’une entreprise. Cette dernière joue un rôle clé dans l’embauche, l’image de l’entreprise ainsi que dans l’évolution des salariés.

Il existe aujourd’hui une « guerre des talents » sur le marché du travail où l’attractivité et la fidélisation des ressources humaines sont devenus des facteurs clés de la compétitivité entre entreprises, impactant par conséquent la stratégie commerciale. C’est ici que la communication de la marque employeur prend toute son importance.

Le digital permet d’accéder à des flux de données multiples et en un simple clic il si facile d’obtenir des informations sur une entreprise. La réputation d’un employeur, bonne ou mauvaise, influence de plus en plus le choix des candidats à un emploi. Et c’est particulièrement vrai pour la nouvelle génération, plus exigeante, concernant les conditions de travail et les valeurs véhiculées par les entreprises.

Véhiculer une image positive en externe et en interne est fondamental. En effet, au sein du processus de recrutement, la marque employeur passe par la communication externe auprès des candidats potentiels puis en interne auprès des salariés.

Une stratégie de valorisation de la marque employeur doit reposer sur plusieurs points comme l’employeur value proposition (ce que met en place l’entreprise pour satisfaire les besoins et attentes de ses collaborateurs) ; devenir un employeur de référence et ainsi être identifiée en tant que bon environnement de travail ; et enfin la promesse de marque qui permet de communiquer directement vers son public cible avec des slogans engageants.

Conquérir des salariés passe donc par une bonne communication et par l’utilisation de nombreux canaux de diffusion d’information. Les futurs candidats commencent notamment par le site internet dans le cadre un premier contact. Cependant, la source la plus fiable reste leur réseau personnel et professionnel (via des réseaux sociaux comme linkedin par exemple).

La suite logique du processus concerne donc la fidélisation de ses salariés, qui passe également de façon connexe par des notions comme le bien-être au travail.
Le terme de marque employeur « marque » donc une réelle évolution du rapport au travail. Comme évoqué dans notre article relatant du bien-être au travail, les salariés s’interrogent sur le sens de leurs missions ainsi que sur leur place au sein de leur entreprise. C’est un cercle vertueux d’écoute mutuel des besoins renforçant ainsi l’efficacité de la marque employeur et l’attachement des salariés à leur entreprise.

Bien gérer sa marque employeur a ses avantages, que ce soit en termes de coûts pour l’entreprise via la réduction de son turnover par exemple ou par l’engagement de ses employés, plus impliqués dans l’évolution de leur entreprise et plus « fidèle ».

Finalement une bonne marque employeur est avant tout une entreprise de confiance...

Pierre Ulmer Chargé d'études

Pierre est spécialisé dans les problématiques liées à la formation, à la qualité de vie au travail ainsi qu'au parcours client. Après plusieurs années dans la grande consommation en tant que chef de secteur et consultant marketing, Pierre accompagne depuis plus de 2 ans plusieurs comptes institutionnels et privés dans l'élaboration d'études ad hoc sur ses thématiques de prédilection.

Voir les articles

Ces articles pourraient vous intéresser :

Pourquoi les derniers sondages d’opinion sont faux ?

Dominique Payen
24 sep. 2016

Le taux d'effort client (CES - Customer Effort Score)

Pierre Ulmer
29 avr. 2017

Besoin d'aide ?

Contactez-nous